Espace
Ressources
Menu

Recherche

Je travaille en espaces verts, comment me protéger de la maladie de Lyme ?

Actualités

La maladie de Lyme (borréliose de Lyme) est une infection due à une bactérie transmise lors d’une piqûre de tique.

Toutes les tiques ne sont pas infectées. Cependant, le risque de piqûre est maximal au printemps jusqu’à la fin de l’automne, en particulier dans les régions boisées et humides.

Effectuant des travaux en forêt, vous faites partie des professionnels qui peuvent être exposés aux piqûres de tiques, tout comme les gardes forestiers, gardes-pêches, jardiniers, paysagistes, éleveurs….

Porter des vêtements longs (couvrant les bras et les jambes) et fermés, fixer le bas de pantalon dans les chaussettes ainsi que la chemise dans le pantalon permet de limiter le risque de se faire piquer. Il est possible d’appliquer des répulsifs contre les insectes sur la peau découverte ou sur les vêtements en respectant leurs modes d’emploi et les contre-indications.

Afin de limiter le risque d’infection, au retour du travail, s’inspecter minutieusement tout le corps (aisselles, plis, cuir chevelu…). En cas de présence de tique, la retirer rapidement à l’aide d’un tire-tique : plus la tique reste fixée longtemps sur la peau, plus le risque de transmission de la bactérie augmente.

En cas d’apparition d’une plaque rouge au niveau de la piqûre ou la survenue de signes pseudo-grippaux dans les quatre semaines qui suivent une piqûre, il est nécessaire de consulter rapidement son médecin traitant en lui précisant son activité professionnelle. Des traitements adaptés existent pour éviter la diffusion de la maladie.

Signaler à votre responsable toute piqure de tique, en cas de symptômes faites une déclaration de maladie professionnelle.

Pour en savoir plus sur la maladie de Lyme, le site de l’INRS

Partager sur les réseaux
Suivre Partager
Imprimer