Espace
Ressources
Menu

Recherche

La mobilité dans la Fonction Publique

La mobilité peut être contrainte (restrictions médicales …) ou souhaitée (évolution professionnelle …). Cette faculté est offerte indépendamment de la forme prise : mutation, détachement, mise à disposition…

Si le fonctionnaire est titulaire de son grade, il ne l’est pas de son emploi. Ainsi il a vocation, au cours de sa carrière, à occuper différents emplois correspondant à son grade, au sein d’une même collectivité ou dans une autre structure.

Vous êtes fonctionnaire territorial

  • Changer de collectivité : la mutation. Vous prenez seul l’initiative de la mutation en postulant dans une autre collectivité. Il s’agit d’un départ volontaire afin d’occuper un nouvel emploi auprès d’un nouvel employeur territorial. Pour trouver un poste par voie de mutation, ou d’intégration, consulter les offres d’emplois sur : emploi-territorial.fr
  • Changer de fonction publique : le détachement, pour rejoindre la fonction publique d’Etat ou la fonction publique hospitalière. La carrière ne sera pas interrompue par la voie du détachement. Consulter les offres d’emploi sur : place-emploi-public.gouv.fr
  • Suspendre sa carrière : la disponibilité Le fonctionnaire en disponibilité est placé hors de son administration d’origine. Il ne perçoit aucune rémunération.

Le fonctionnaire peut être placé en disponibilité de droit, ou bien sur sa demande, sous réserve des nécessités de service. Seuls les fonctionnaires titulaires peuvent en bénéficier. Cependant, des dispositions similaires sont prévues pour les fonctionnaires stagiaires et pour les agents contractuels sous la forme de « congés sans traitement » pouvant être accordés pour des motifs similaires.

Vous êtes fonctionnaire d’État ou de l’Hospitalière

  • Le détachement : Il existe des passerelles entre fonctions publiques par la voie du détachement. Cependant, pour en bénéficier, il faut être recruté par un employeur territorial sur un poste placé dans un grade de même catégorie que l’emploi occupé (A, B ou C). Des conditions spécifiques sont prévues pour certains cadres d’emploi, il est parfois nécessaire de justifier d’un diplôme.
  • L’intégration directe : L’opération se traduit par une radiation du cadre d’emplois ou du corps d’origine, et par une intégration concomitante dans celui d’accueil sans transition. L’intégration directe s’effectue entre corps et cadres d’emplois de même catégorie hiérarchique (A, B ou C) et de niveau comparable.